Valorisation et promotion de la culture italienne

La culture italienne

Langue et culture italienne

Il n’était pas pensable de rédiger ces quelques mots en guise d’introduction sur la culture italienne, sans paraphraser Alphonse Allais (Le Journal) quand il écrit : « L’italien est un peuple si musical qu’au lieu de dire : « Vingt sous ! » comme chez nous, il dit : « Une lire ! ». Le choix de cette rubrique réside dans le fait qu’il n’était pas concevable de parler de la langue italienne sans la situer dans un univers plus large et plus ample que l’on nomme culture, s’inscrivant dans un lieu et à une époque. Un illustre étranger, et non des moindres, Johann Wolfgang Von Goethe, n’écrivait-il pas, que « L’âme d’un peuple vit dans sa langue »; et nous, en tout humilité, de rajouter que la langue est l’une des dimensions culturelles capable de façonner les sujets et les sociétés, et de participer au fondement des civilisations.

Éléments constitutifs de la culture italienne

Il ne pouvait donc être envisageable de consacrer un site sur l’apprentissage de la langue italienne sans faire référence à d’autres dimensions également constitutives (et souvent en interaction entre elles) de la culture italienne et qui en font sa richesse : les arts (musique, peinture, sculpture, musique, cinéma, théâtre, l’opéra…), la littérature, l’histoire et société (média, cuisine, tourisme) ou l’architecture. Nous ne pouvions en la matière ne fournir qu’une esquisse, par touches « sentimentales » successives, de ces aspects de la culture italienne, d’hier et d’aujourd’hui, sans avoir aucunement la prétention d’en donner une idée précise ou d’en présenter un éventail exhaustif : l’entreprise aurait été, d’emblée, vaine !

Fin des stéréotypes sur la culture italienne

Mieux comprendre la culture italienne afin de sortir de certains clichés, certaines idées reçues et autres stéréotypes, est certainement ce qui a le plus motivé notre intention de donner aux utilisateurs une idée plus juste de ce pays, l’Italie, et de la singularité de sa culture.

L’Italie, ce n’est pas seulement la mafia ou le farniente, c’est aussi :

  • Le tourisme
  • La littérature
  • L’art (Peinture, sculpture)
  • La cuisine
  • L’histoire
  • Le cinéma
  • La musique
  • Le théâtre
  • Les ondes radios
  • Les chaînes TV