L’orthographe des mots italiens

La langue italienne et son orthographe simplifiée

Contrairement à la langue française, l’italien a réussi de manière satisfaisante son passage de l’oral à l’écrit. Cette retranscription est le fruit d’une longue évolution est historique et culturelle de la langue italienne, qui est passée de l’état de simple dialecte, oserait-on dire, à langue, miroir d’une richesse culturelle infinie.
Ainsi, les italiennes ne s’encombrent pas de certaines particularités orthographiques propres à la langue française. Cette simplification se ressent directement et concrètement sur la scolarité des jeunes enfants en âge d’apprentissage, et sur leur capacité à maîtriser l’italien à l’écrit (et à la lecture). Ainsi, alors que de trop nombreux jeunes collégiens Français, qui entrent en 6ème, ne maitrisent pas, de manière satisfaisante, l’orthographe (lecture et écriture) de leur langue, les élèves italiennes, eux, surmontent cette épreuve dès les premières années de scolarité. Ceci s’explique par le fait que l’italien est une langue qui s’orthographie comme elle se prononce.

Une passerelle orthographique entre mots français et italiens

1 – Disparition des lettres b, c, d, g, m ou p devant une consonne

Lorsque dans les mots français contenant les lettres b, c, d, g, m ou p immédiatement suivies d’une autre consonne (comme dans le mot aptitude où le p est suivi de la consonne t), ces lettres disparaissent (dans notre exemple le p) et la consonne est doublée (dans notre exemple doublement du tt).

En français En italien
 aptitude  attitudine
 acte  atto
 docte  dotto
 absent  assente
 admitation  ammirazione
 obtenir  ottenere

 

2 – Devant les diphtongues les consonnes b, c, et g sont doublées

Les consonnes b, c, et g sont doublées devant les diphtongues ia io comme :

diphtongue ia diphtongue io
 abbia torto (a tort)
 dubbio (doute)
 dobbiamo (nous devons)  faccio (je fais)
 gabbia (cage)
 peggio (pire)
 cacciare (chasser)  selvaggio (sauvage)
 goccia (goutte)
 viaggio (voyage)

 

3 – Ajout du d (euphonique) aux prépositions et conjonctions

On ajoute souvent un d (euphonique) à la préposition a et aux conjonctions e et o, lorsqu’elles sont suivies d’une voyelle.

Tu ed ella (Toi et elle)  Ad Antonio (à Antoine)
Qui che lu sii, od ombra, od uomo
(qui que tu sois, ombre ou homme)

 

4 – La lettre h muette ou pas

On retrouve le h (il est muet comme en français) en début de mot au présent du verbe avere, probablement, afin de le différencier de la conjonction a ou de la préposition A. On retrouve également la lettre h dans les interjections Oh ! Ah !…

hanno pensato di …  (ils/elles ont pensé de …)  ho mangiato del salame (j’ai mangé du saucisson)

La lettre h :
– en s’alliant avec la lettre C produit le son K, devant i et e (che, prononcé [Ké] et chi, prononcé [Ki])
– devant la lettre G, le h permet la prononciation du son G (guttural), devant i et e (ghe, prononcé [Ge] (comme dans bague) et ghi, prononcé [Gi] (comme dans guide))

 richiesta (demande)   chittara (guitare)
 ghiaccio (glace) ghepardo (guépard)

 

5 – La lettre J remplacée par GE et GI

La consonne J, qui n’est pas présente dans l’alphabet italien traditionnel, est remplacée par GE et GI en italien.
Attention la prononciation sur de GE et GI n’est pas JE et JI comme en français mais [djé] et [djé] (reportez-vous à la rubrique prononciation des consonnes)

 J remplacée par GE  J remplacée par GI
Gesu (Jesus) Giulio (Jules)
Gettare (jeter)  Maggiore (majeur)
Gerusalemme (Jérusalem)  Giardino (jardin)

 

6 – La lettre G (double ou simple)

La lettre G est doublée lorsque la partie ‘gere’ est précédée par une voyelle

leggere (lire)
leggo (je lis)
reggere (tenir)
friggere (frire)

La lettre G est simple lorsque la partie ‘gere’ est précédée par une consonne

piangere (pleurer)
porgere (tendre)
pungere (piquer)

 

7 – La lettre L en français transformée en i en italien

Lorsqu’en français la lettre L est précédé, dans le même mot, par les lettres f, b ou p, elle se transforme en i en italien.

 L en Français  i en Italien
Fleur Fiore
Blanc Bianco
Plein Pieno
Temple Tempio

 

8 – La lettre K en français remplacée par C ou CH en italien

La lettre K n’est pas présente dans l’alphabet traditionnel italien. Il arrive dans la traduction d’un d’origine étrangère écrit avec la lettre K en français, l’italien utilise les lettres C ou le CH pour en reproduire la sonorité.
Il suffit de mettre le C devant les voyelles a, o et u pour produire les sons [KA], [KO] et [KOU] (voir prononciation du son C et CH).
En revanche, pour obtenir le son [K] devant les voyelles e et i, il faut utiliser CH.

 En Français avec K  En Italien avec C ou CH
Stokholm Stocolma
Kilogramme Chilogramma

 

9 – Pas de PH en italien pour le son F

La combinaison des lettres PH, en français, dont l’objet est créer la sonorité F, n’existe pas en italien. Ainsi pharmacie s’orthographie en italien farmacia.

 En Français avec PH  En Italien avec F
Philosophe Filosofo
Philippe Filippo
Triomphe Trionfo

 

10 – Perte du P en italien devant PS et PT

Les mots d’origines latine ou grecque, essentiellement, que l’on retrouve en français, commençant par PS ou PT perdent, en italien, le P initial.

En Français avec PS ou PT   En Italien, perte du P initial
Psaume Salmo
Ptolomée Tolomeo

 

11 – Perte du H en italien devant TH

Les mots latins ou grecs qui, en français s’écrivent avec TH, comme dans thème, perdent le H en italien.

En Français avec TH En Italien, perte du H
 Thème  Tema
 Théâtre  Teatro
 Théorie  Teoria

 

12 – La lettre X, inexistante en italien

Le son produit par la lettre X, en français, est obtenu, en italien, en utilisant les lettres S, SS ou C. Il est à noter, que la lettre X n’est pas présente dans l’alphabet italien traditionnel.
Lorsque le X précède un C, dans un mot français, la traduction se fait en doublant le CC (excellent → eccelente).

En Français, utilisation du X
 En Italien, utilisation du S, SS ou C
 Le roi perse Xerxès  Il re di persia Serse
 Extérieur  Esterno
 Excellent  Eccellente
 Alexandre  Alessandro
 Réflexion  Riflessione
 Excès  Eccesso

 

13 – La lettre Y, inexistante en italien, remplacée par le i

A l’instar des lettres J, K, W et X, le Y n’existe pas dans l’alphabet traditionnel italien, même si on peut le retrouver dans des mots d’origine étranger.
L’italien se sert de la lettre i pour remplacer le Y. Vous remarquerez dans l’exemple ci-dessous que le H a été supprimé.

En Français  En italien
 Hypothèse  ipotesi

 

14 – L’importance de l’écriture des doubles consonnes

Une règle importante de la prononciation est celle de maîtriser les doubles consonnes, ce qui pose de réelles difficultés pour les étrangers qui apprennent l’italien. Cette règle s’applique de la même manière à l’écrit ceci afin d’éviter d’étranges équivoques.

Il ne faut pas confondre… … avec
Faremmo (nous ferions) Faremo (nous ferons)
Diremmo (nous dirions) Diremo (nous dirons)
Carro (chariot, char…)  Caro (cher)
 Fatto (fait)  Fato (destin)
 Cassa (caisse)  Casa (maison)
 Sanno (ils savent)  Sano (sain)
 Penna (plume, stylo)  Pena (peine)
 Ecco (voilà)  Eco (écho)
 Messe (moisson)  Mese (mois)
 Notte (nuit)  Note (notes)