Comment se prononce l’italien ?

La prononciation de la langue italienne va, sans conteste, dépendre des régions d’où les personnes sont originaires. A l’instar de la population française, les italiens ont eux aussi des accents, plus au moins prononcés, à l’image de la diversité et des particularismes culturelles qui font la richesse de l’Italie. Il est cependant admis que le modèle de référence de prononciation phonologique soit celui de l’Italie du Nord, même si l’italien est issu d’une forme dialectale, parlé en toscane (région de Florence, Sienne et Pise) qui a réussi à s’imposer sur l’ensemble du territoire italien. A quelques rares exceptions près, toutes les lettres, constituant les mots de la langue italienne, se prononcent. Ainsi, il est plus aisé, pour l’apprenant, de se familiariser avec celle-ci, même s’il doit s’accommoder de sa musicalité (accents toniques ou graphiques).

Les informations suivantes fourniront un éventail complet en matière de prononciation de la langue italienne, où comment prononcer les voyelles, les consonnes simples et doublées, les  accents toniques et graphiques, l’apocope et enfin l’élision.

Prononciation des voyelles, consonnes simples et doublées, accents …

 

Prononciation des voyelles en italien

 

Prononciation des consonnes simples en italien

Produire le son S
Produire le son Z

 

Prononciation particulières des consonnes doublées en italien

Formation des consonnes doublées
Doublement des consonnes et expressions orales

 

Prononciation des accents

 

Apocopes

 

Élision

Élision et points communs avec l'apocope
Caractéristiques propres à l'élision
Cas où l'élision s'applique