La prononciation des consonnes en italien




La prononciation et sonorité de la consonne, lettre C

Le son [tch] avec ‘c’

– La consonne ‘c placée devant une voyelle e ou i produit la sonorité [tch] :
Exemple : cervo (cerf), cibo (aliment, nourriture).

– Pour produire le son [tch], il est nécessaire de placer la lettre i, lorsque la consonne ‘c‘ est placée devant une voyelle a, o et u :
Exemple : ciao (bonjour, au revoir…), ciò (ceci, cela, ça…) ou ciuffo (touffe).

Écoutez

La prononciation et sonorité de la consonne, lettre F

Le son [f] avec ‘f’

Le son ‘f‘ n’est produit que par l’utilisation de la lettre ‘f et non ‘ph‘, comme en français. Ainsi, le mot pharmacie en italien s’écrit farmacia.

La prononciation et sonorité de la consonne, lettre G

Le son [g] avec ‘g’ et ‘gh’ – GUTTURAL

Le son guttural [g] est produit par les lettres ‘g‘ ou ‘gh‘ combinées aux voyelles a, e, i, o et u :

– Le son guttural [g] est produit par la consonne ‘g‘ devant les voyelles a, o et u :
Exemple : gazzetta (gazette, journal), gommone (canot pneumatique) ou gustoso (savoureux).

– Le son guttural [g] est également produit par ‘gh‘ devant les voyelles i et e :
Exemple : ghiaccio (glace), ghepardo (guépard), spaghetti.
Attention, en italien le ‘gh’ n’existe pas devant les lettre ‘a’, ‘o’ et ‘u’. Donc, vous ne verrez jamais un mot orthographié avec les syllabes suivantes : gha, gho et ghu.
Pour produire le son [g] avec ‘a’, ‘o’ et ‘u’, il suffit d’ôter la lettre g; ce qui donnera les sons ‘ga’ [ga], ‘go’ [go], ‘gu’ [gou] Écoutez

Le son [dj] avec ‘g’

– La consonne ‘g placée devant une voyelle e ou i produit la sonorité [dj] :
Exemple : gemello (jumeau), ginepro (genévrier).

– Pour produire le son [dj], il est nécessaire de placer la lettre i, lorsque la consonne ‘g‘ est placée devant les voyelles a, o et u :
Exemple : giardino (jardin), giorno (jour) ou giudice (juge).

Écoutez




La prononciation et sonorité des lettres GL

Le son [l mouillé] avec ‘gl’

Le son [l mouillé] (comme dans ‘ille‘ du mot maille en français), que l’on retrouve par exemple dans le prononciation du mot figlio, est produit par le regroupement des lettres ‘gli‘, suivi d’une voyelle ou positionné en fin de mot.

– Suivi par une voyelle : imbroglio (imbroglio, confusion) ou schermaglia (échauffourée, dispute, polémique…).
– En fin de mot :  egli (il)

Remarque : Le groupe consonantique « gl » suivi d’une voyelle autre que le ‘i’ se prononce comme en français, comme dans globo (globe) par exemple.

Écoutez

La prononciation et sonorité des lettres GN

Le son [gn] avec ‘gn’

Le son [gn] avec ‘gn‘ (comme dans ‘gn‘ du mot montagne en français) est produit en combinaison avec les voyelles a, e, i, o et u.
Exemple : Spagna (l’Espagne) ou agnello (agneau).
Certaines exceptions existent : gnosi (connaissance) qui est un mot d’origine grecque, ou le mot wagneriano (wagnérien), peuvent se prononcent en séparant le g et le n.

Écoutez

Les différentes manières d’obtenir le son K

Le son [k] avec ‘c’, ‘cc’, ‘ch’, ‘q’, ‘qq’ et ‘cq’

Le son guttural (émis par le fond de la gorge) [k] est créé avec les lettres c, cc, ch, q, qq et cq combinées aux voyelles a, e, i, o et u.

– ‘c‘ devant les voyelles a, o et u :
Le son [k] avec ‘c‘, comme dans le mot cosa (chose)

– ‘cc‘ devant les voyelles a, o et u :
Le son [k] avec ‘cc‘, comme dans le mot accostare (approcher)

– ‘ch devant les voyelles i et e :
Le son [k] avec ‘ch, comme dans le mot chiesa (église)
Attention, en italien le ‘ch’ n’existe pas devant les lettre ‘a’, ‘o’ et ‘u’.  Donc, vous ne verrez jamais un mot orthographié avec les syllabes suivantes : cha, cho et chu.
Pour produire le son K avec ‘a’, ‘o’ et ‘u’, il suffit d’ôter la lettre h; ce qui donnera les sons ‘ca’ [ka], ‘co’ [ko], ‘cu’ [kou]

– ‘qtoujours suivi de u devant une voyelle :
Le son [k] avec ‘q‘, comme dans le mot quaderno (cahier).

– ‘qqtoujours suivi de u devant une voyelle :
Le son [k] avec ‘qq‘, comme dans le mot soqquadro (confusion, grand désordre).

– ‘cqtoujours suivi de u devant une voyelle :
Le son [k] avec ‘cq‘, comme dans le mot acqua (eau).

Écoutez




Les différentes manières de produire le son CH

Le son [ch] avec ‘sc’

– Le regroupement des consonnes ‘sc‘ placé devant les voyelles e ou i produit la sonorité [ch] :
Exemple : scelta (choix), scivolo (glissade, toboggan).

– Pour produire le son [ch], il est nécessaire de placer la lettre i, lorsque le regroupement de consonnes ‘sc‘ est placé devant les voyelles a, o et u :
Exemple : scioperare (faire grève) ou sciupare (gaspiller, gâcher…).

Écoutez

Comment produit-on la sonorité S en italien ?

Le son [s] avec ‘s’

Le son [s] est produit lorsque la lettre ‘s‘ est :

– en début de mot, comme dans sete (soif), scritto (écrit, écriture);
– en fin de mot, comme dans bonus, bus, gratis;
– doublée et collée dans le même mot, comme dans osservare (observer), riscossa (rescousse, revanche…);
– située après une consonne, comme dans borsa (bourse, cabas…), corso (cours, avenue…);
– placée devant les consonnes ‘c‘, ‘f, ‘p‘ et ‘t‘, comme dans scavare (creuser), sferza (fouet)), sposa (épouse), stabilimento (usine, établissement).

Écoutez

Comment produit-on la sonorité Z en italien ?

Le son [z] avec ‘s’

Le son [z] est produit lorsque la lettres‘ est :

– intercalée entre deux voyelles, comme dans sposo (époux), permalosa (susceptible, ombrageuse), peloso (poilu)
– placée devant les consonnes ‘b‘, ‘d, ‘g‘, ‘l‘, ‘m, ‘n‘, ‘r‘ et ‘v‘, comme dans sbadigliare (bâiller), sdegno (mépris, dédain), sgraziato (disgracieux), slitta (luge, traineau), smentir (démentir), snob, sradicare (éradiquer, déraciner), svedese (suédois).

Écoutez




La prononciation et sonorité de la lettre R

Le son [r] avec ‘r’ (roulé)

Le ‘r‘ a la particularité d’être roulé, comme dans rispormio (épargne), proverbio (proverbe). Pour en rassurer certains, il est à noter que certains italiens ne parviennent pas, non plus, à rouler les ‘r’ : ce défaut de langue ou de prononciation, que l’on retrouve essentiellement dans le nord de l’Italien, est appelé ‘r moscia‘ (ou r à la française).

La prononciation et sonorité de la lettre Z

Les sons [ts] ou [dz] avec ‘z’

La lettre ‘z‘ peut produire deux sons différents : le [ts] (dite prononciation sourde) ou le [dz] (dite prononciation sonore).

Lorsque la lettre z (ou ‘zz’) se trouve à l’intérieur d’un mot, la prononciation peut être [ts] ou [dz] :
[ts] -> scadenza (échéance, expiration…
), razza (race).
[dz]
> gazza (pie), mezzogiorno (midi, sud d’une région).

Lorsque la lettre z‘ se trouve placée en début de mot, c’est la prononciation [dz] qui est la plus fréquente :
[dz] > zolfo (soufre), zoppicare (boiter), zucca (courge, citrouille).
Contre-exemple : La lettre ‘z‘ dans le mot zucchero (sucre) se prononce très souvent [ts].

Écoutez