Les particularités de prononciation des lettres, consonnes doublées




La prononciation des consonnes doublées

Les consonnes doublées

Lorsque deux consonnes sont doublées dans un même mot, comme dans gruppo (groupe) ou molla (le ressort, entendu comme pièce métallique), la durée de prononciation de ces consonnes doublées se prolonge (le son est comme suspendu). En italien, leur prononciation ne subit pas de modification, contrairement au français, où la sonorité peut être modifiée (par exemple dans le mot « bailler »), ou lu tel quel (par exemple dans les mots « osciller » ou « aller » en français).

Dans le cas du mot molla, la durée de prononciation est comme suit : m+o+l+l+a (ressort); à ne pas confondre avec mola, qui signifie meule en italien.

Par cet exemple, vous comprenez bien l’importance d’une bonne prononciation en italien, ceci afin d’éviter les non-sens et les contresens malheureux.

Liste non exhaustive de mots, à ne pas confondre, et dont le doublement consonantique donne un sens différent :

il cane (chien)  le canne (des roseaux)
la casa (maison)  la  cassa (caisse)
il cola (soda)  colla (avec la…)
la note (la note)  la notte (la nuit)
la pala (pelle)  la palla (ballon)
rosa (rose)  rossa (rouge – au féminin)
sono (je suis)  sonno (le sommeil)
la sete (la soif)   sette (sept)
il nono (le neuvième)  il nonno (l’oncle)
la nona (la neuvième)  la nonna (la grand-mère)
caro (cher)  il carro (le char)
la rena (le sable)  la  renna (renne, l’animal)
fola (folle)  la folla (la foule)
la sera (le soir)  la serra (la serre)
i capelli (les cheveux)  i cappelli (les chapeaux)
pena (la peine) la penna (le stylo)

Écoutez